Courges : Comment faire le tri avec succès ?

Les étals des marchés regorgent actuellement de courges aux formes et aux couleurs variées, offrant une palette de saveurs pour égayer nos tables automnales. Cependant, il est essentiel de bien les choisir pour profiter pleinement de leurs qualités gustatives. Dans cet article, nous vous dévoilons les caractéristiques distinctives des principales variétés, ainsi que des conseils pratiques pour une sélection éclairée.

Les stars de l’automne

  • Potiron rouge vif d'étampes : le plus courant, ce potiron volumineux et côtelé a son équivalent du sud, la Courge Musquée de Provence, partageant son goût délicieusement sucré.
  • Potimarron : reconnaissable par son écorce rouge brique, rose, orangée, ou verte, le potimarron offre une chair jaune et farineuse au goût de châtaigne.
  • Butternut : à l'écorce beige et à la chair orangée en forme de poire, la Butternut a une cousine, la Courge de Nice, qui lui ressemble mais adopte une allure plus allongée.
  • Courge spaghetti : cette courge ovale dévoile, une fois cuite, une chair filandreuse, parfaite en substitut de pâtes pour une option plus légère.
  • Pâtisson : disponible en blanc, vert, ou orange, le Pâtisson, également appelé artichaut d'Espagne ou d'Israël, séduit par sa forme aplatie.
  • Giraumon : connu également sous le nom de potiron turban ou potiron bonnet turc, cette courge gris-vert offre une saveur légèrement noisette.

Bien choisir sa courge : conseils pratiques

  • Si vous optez pour une courge entière, privilégiez celle avec son pédoncule, car sa présence contribue à ralentir la déshydratation.
  • L'écorce de la courge ne doit présenter ni fissures ni traces de coup, garantissant sa fraîcheur et sa qualité.
  • Les potirons et potimarrons doivent être fermes au toucher. Toute zone molle est un signe de début de pourrissement.
  • Lors de l'achat à la coupe, veillez à ce que la chair soit uniformément colorée et exempte de taches brunes, évitant ainsi tout aspect mou et visqueux.

Courges non comestibles

Malgré la tentation décorative, certaines courges, comme les coloquintes, demeurent toxiques. Souvent vendues au rayon et légumes, elles peuvent être le résultat d'une hybridation sauvage au . Bien qu'elles aient une apparence similaire aux courges comestibles, elles se révèlent extrêmement amères et inappropriées pour la consommation.

Une astuce pour ne rien gâcher

Ne négligez pas les graines de courge lors de la préparation. Blanchies pendant 5 minutes dans l'eau bouillante, elles peuvent être séchées puis grillées à la poêle avec du sel ou des épices. Un en-cas délicieux pour l' ou un ajout savoureux à une .

En conclusion, cette saison des courges offre une multitude de choix pour satisfaire tous les palais. En suivant ces conseils simples mais cruciaux, vous pourrez savourer pleinement ces délices automnaux tout en évitant les pièges des courges non comestibles. Profitez de ces joyaux de l'automne pour enrichir vos repas et égayer votre table.

5/5 - (30 votes)

Laisser un commentaire

Partages