Bloquez les appels indésirables : Stratégies efficaces et simples à mettre en œuvre

Face à l'augmentation des plaintes concernant le démarchage téléphonique abusif, de nouvelles mesures ont mises en place depuis le 1er janvier 2023 pour protéger les consommateurs. Ces mesures, accompagnées de conseils pratiques, offrent des solutions efficaces pour réduire significativement les appels indésirables.

Restrictions sur les numéros et horaires de démarchage

La législation récente interdit l'utilisation de numéros commençant par 06 ou 07 pour le démarchage téléphonique. De même, les appels masqués sont désormais proscrits. Les entreprises de démarchage doivent se conformer à des indicatifs spécifiques, selon la région :

  • Métropolitaine : 0162, 0163, 0270, 0271, 0377, 0378, 0424, 0425, 0568, 0569, 0948, 0949
  • Guyane : 09476
  • Martinique : 09477
  • Guadeloupe, St-Martin, St-Barthélemy : 09475
  • La Réunion et Mayotte : 09478, 09479

Les appels commerciaux sont également limités à des horaires spécifiques, évitant les weekends et jours fériés, et doivent se dérouler entre 10h et 13h, puis de 14h à 20h.

Conseils pour éviter le démarchage

Les consommateurs peuvent prendre des mesures proactives pour limiter les appels indésirables. Une méthode efficace consiste à bloquer les indicatifs téléphoniques spécifiques au démarchage dans les paramètres de leur téléphone. De plus, il est recommandé de limiter la diffusion de son numéro de téléphone, notamment lors d'achats en ligne ou de souscriptions à des services. Lorsque la divulgation du numéro est inévitable, il est suggéré de refuser explicitement l'utilisation de ce numéro par des tiers.

À lire aussi :  Redonner vie à votre évier : Une méthode simple et économique

Gestion des appels indésirables

Lors de la réception d'un appel de démarchage, il est conseillé de rester ferme et poli, en demandant à être retiré de la liste d'appels. Une réponse claire et sans ambiguïté est nécessaire pour éviter la répétition des appels.

Inscriptions sur les listes anti-démarchage

L'inscription sur des services tels que BLOCTEL permet de signaler son refus de démarchage téléphonique. Bien que ces services ne garantissent pas une protection totale, ils constituent une barrière supplémentaire contre les appels non sollicités.

Applications de blocage d’appels

Des applications mobiles comme Orange Téléphone, Anti Nuisance, Bloqueur appel, Calls Blacklist, Call Blocker Free, Hiya, Should I Answer, Smart Call, Truecaller ou Whoscall peuvent être utilisées pour filtrer et bloquer les appels indésirables.

Signalement des démarcheurs abusifs

En cas de non-respect des règles, les consommateurs peuvent signaler les démarcheurs récalcitrants sur le site de BLOCTEL, entraînant potentiellement des plaintes auprès de la DGCCRF. Les plaintes peuvent également être adressées à la CNIL si les demandes de suppression des données personnelles ne sont pas respectées.

En conclusion, ces nouvelles réglementations et offrent aux consommateurs des moyens plus efficaces pour se protéger contre le démarchage téléphonique abusif. Bien que certaines entreprises puissent toujours trouver des moyens de contourner ces règles, l'application stricte de ces mesures devrait contribuer à une nette réduction des appels indésirables.

4/5 - (28 votes)

Laisser un commentaire

Partages