Ces additifs alimentaires pourraient contribuer à l’apparition du cancer

Une récente étude menée par des chercheurs de l'Inserm met en lumière les risques potentiels associés à certains additifs alimentaires. Publiée dans la revue PLOS Medicine, cette recherche souligne une corrélation entre la consommation d'émulsifiants et une augmentation du risque de développer des cancers, notamment du sein et de la prostate.

Des additifs omniprésents dans l’alimentation moderne

Les émulsifiants, largement utilisés dans les aliments ultra-transformés, se retrouvent dans une variété de produits allant des cassoulets en conserve aux pains au industriels. Ces additifs, qui facilitent la texture et la conservation des aliments, représentent une part significative de l'apport énergétique alimentaire dans les régimes occidentaux.

Une étude basée sur des données concrètes

L'analyse s'appuie sur les données de santé de 92 000 adultes participants à l'étude de cohorte française NutriNet-Santé, couvrant une période de 2009 à 2021. Les résultats indiquent que les individus ayant une consommation élevée de l'additif E471 présentent un risque accru de 15% de développer un cancer. Plus spécifiquement, le risque de cancer du sein augmente de 24%, tandis que celui du cancer de la prostate grimpe de 46%.

À lire aussi :  Intoxication alimentaire : Conseils et remèdes

Les additifs les plus préoccupants

  • E471 (monoglycérides et diglycérides d'acides gras) : largement présent dans de nombreux produits, cet émulsifiant est associé à un risque accru de cancer.
  • E404 et E407a (carraghénanes) : ces additifs augmentent spécifiquement le risque de cancers du sein chez les femmes, avec une hausse de 32% pour les consommatrices les plus exposées.

Conseils pour les consommateurs

Les chercheurs ne suggèrent pas d'éliminer complètement les produits contenant ces additifs mais recommandent une modération dans leur consommation. La vigilance est de mise lors de l'achat de produits alimentaires, en vérifiant les étiquettes pour identifier la présence de ces additifs.

Implications pour la réglementation des additifs

Mathilde Touvier et Bernard Srour, principaux auteurs de l'étude, soulignent la nécessité de poursuivre les recherches pour confirmer ces résultats. Ils appellent à une réévaluation de la réglementation des additifs alimentaires pour garantir une meilleure protection des consommateurs.

La découverte de ces liens entre additifs alimentaires et risques de cancer met en évidence la nécessité d'une approche plus prudente dans le choix des produits alimentaires. Alors que les autorités sanitaires continuent d'évaluer la sécurité des additifs, les consommateurs sont invités à être attentifs à leur alimentation pour préserver leur santé.

4.7/5 - (26 votes)

Laisser un commentaire

Partages