La communication non-verbale au travail : Attitudes à proscrire

Dans le monde professionnel, la communication non-verbale dépasse largement le cadre des mots échangés. Un aspect souvent sous-estimé, mais fondamental dans les interactions professionnelles. Cet article explore les différentes facettes de la communication non-verbale au travail et leur impact sur la réussite professionnelle.

Les différentes catégories de signes non-verbaux

Les experts en synergologie classent les signes non-verbaux en cinq grandes catégories, chacune reflétant des émotions et des attitudes spécifiques dans le milieu professionnel. Ces catégories incluent les croisements de bras et de jambes, souvent associés à des situations de défense ou de malaise, et les configurations des mains, où de grands gestes peuvent indiquer la véracité des propos, tandis que des mains immobiles suggèrent un contrôle de la situation.

Le rôle du silence dans la communication

Le silence, souvent négligé, joue un rôle significatif dans la communication non-verbale. Il peut traduire divers états émotionnels, allant de la colère à l'écoute active, en passant par l'ennui ou le respect. Comprendre et interpréter correctement le silence est donc essentiel pour une communication efficace au travail.

L’influence de la voix sur la perception

La voix, au-delà des mots prononcés, est un puissant vecteur de communication non-verbale. Des éléments tels que le timbre, le volume et l'intonation peuvent révéler beaucoup sur l'état émotionnel et les intentions d'une personne. Une voix grave ou aiguë, un volume sonore élevé ou bas, et l'intonation utilisée sont autant d'indices permettant de décoder le message non-verbal.

À lire aussi :  30 secondes pour briller : Trouvez le code secret et prouvez votre génie en logique !

Utilisation de l’espace et de la distance

L'espace personnel et la manière dont il est utilisé au travail peuvent indiquer la confiance en soi ou le statut d'autorité d'une personne. De même, la proxémie, ou l'étude de la distance physique entre les individus, révèle la nature de leurs relations.

Gestuelle et attitude : miroirs de la personnalité

La gestuelle et l'attitude sont des formes de communication primitives mais très expressives. Les mimiques et les gestes d'une personne complètent l'identification qu'un individu se fait de lui-même et peuvent révéler des aspects profonds de sa personnalité.

Le langage des objets dans la communication

Les objets personnels, tels que les , les coiffures, et les accessoires, jouent un rôle significatif dans la communication non-verbale. Ils définissent l'image sociale d'une personne et donnent une première impression, souvent décisive dans le milieu professionnel.

Les signes non-verbaux à éviter au travail

Certains signes non-verbaux peuvent être mal interprétés dans un contexte professionnel. Par exemple, une poignée de main trop faible peut indiquer un manque de caractère, tandis qu'une poignée de main trop forte peut être perçue comme une tentative de domination. La maîtrise de ces signes est donc primordiale pour une communication efficace.

Comprendre le langage corporel des autres

Savoir lire et interpréter le langage corporel des collègues et interlocuteurs peut offrir un avantage significatif dans diverses situations professionnelles. L'anticipation et la lucidité dans la lecture de ces signes peuvent ouvrir de nouvelles opportunités.

Conclusion

La communication non-verbale est un aspect incontournable de la communication globale, surtout dans le milieu professionnel. Elle joue un rôle crucial dans la façon dont nous sommes perçus et dans notre capacité à interagir efficacement avec les autres. Comprendre et maîtriser cette forme de communication peut donc être un atout majeur pour la réussite professionnelle.

4.5/5 - (19 votes)

Laisser un commentaire

Partages