3% d’augmentation salariale à partir de 1er juillet – êtes vous concernés ?

La nouvelle est enfin tombée après des mois de négociations acharnées ! Les salariés de la branche officine vont bénéficier d'une hausse spectaculaire de 3% de leur salaire à partir du 1er juillet.

Un accord inattendu

C'est une véritable surprise qui attend les salariés de l'officine ce mois-ci. Alors que les syndicats étaient initialement mandatés pour négocier une augmentation de 2,5% voire 2%, un accord a conclu avec trois syndicats de salariés pour une augmentation de 3%. Même la CFDT devrait se rallier à la signature de cet accord. Une véritable victoire pour les salariés qui avaient placé de grands espoirs dans cette négociation.

La revalorisation salariale tant attendue

Cet accord, bien que qualifié de “minimaliste” par certains, a au moins le mérite de relancer les négociations dans la branche. De plus, il permettra une revalorisation de la progression de carrière du préparateur et du pharmacien adjoint, une avancée significative pour ces professions. Cette augmentation de 3% du point officinal, qui sera applicable dès le 1er juillet, sera également accompagnée d'une clause de revoyure en cas d'augmentation du SMIC d'ici la fin de l'année.

À lire aussi :  Qu'est-ce que le HHC, cette substance qui vient d'être classée comme stupéfiant en France ?

Un effort consenti mais des défis à relever

Cette revalorisation salariale est un effort consenti par les employeurs pour répondre aux problématiques de pouvoir d'achat des salariés. Cependant, dans le contexte économique actuel du réseau officinal, elle s'annonce complexe. Pierre-Olivier Variot, président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO), met en garde contre les conséquences sur l'emploi si la situation économique ne s'améliore pas. Il souligne également le rôle crucial de l'État dans cette situation, appelant à la responsabilité de celui-ci pour concilier les exigences salariales et les contraintes économiques des officines.

Les prochaines négociations conventionnelles avec l'assurance-maladie s'annoncent cruciales pour les syndicats, qui espèrent des avancées concrètes. Les revendications sont identiques du côté de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de (FSPF), qui se réjouit de maintenir le dialogue avec les salariés et qui profite de cette séance de négociations pour présenter sa proposition de modifications du plan…

Rate this post

Laisser un commentaire

Partages